Follow by Email

mardi 4 juin 2013

FESTIVAL DES PETITS SIGNES MUSICAUX DU 12 AU 16 JUIN

Canton de SIGNY-LE-PETIT
Mercredi 12 juin
18h30
à la salle des fêtes de
Brognon : le Bateau Ivre
.
Poème d’Arthur Rimbaud, récité par les élèves de
l’école primaire
d’Auvillersl
e s - F o r g e s
accompagné par
le groupe de
rock Rimbaud
Blues Project.
Jeudi 13 juin
20h30
à la Bras’seris d’Ardenne
à Signy-le-Petit : Carapate.
Groupe de cinq musiciens ardennais, Carapate
s’est constitué en 2011. Ils interprètent leurs
propres chansons entre ballades poétiques, textes
engagés et humoristiques.
Exposition de peinture.
Vendredi 14 juin
19h00
au restaurant du Lion d’Or à
Signy-le-Petit : repas en chansons avec
Bruno Pia.
Bruno Pia et
sa guitare : un
solide répertoire
de chansons françaises
(Nino Ferrer,
Boris Vian,
Georges Brassens,
Jean Ferrat…), saupoudré
de quelques compositions personneloles et ardennaises.
Réservations obligatoires au 03.24.53.51.76
19h30
à Auge : Carolo Jazz
Quartet.
Le Carolo Jazz Quartet,
né en 1993, est un
habitué des manifestations
culturelles de la
cité carolomacérienne et
de ses environs.
Son répertoire : des
morceaux qui ont fait le
tour du monde (Desafinado,
Black Or feus…)
ainsi que les grands classiques du jazz écrit par
Miles Davis, T. Monk, J. Coltrane…
Restauration sur place disponible.
Samedi 15 juin
18h00
à la Halle d’Auvillers-les-
Forges : Temple.
Prose caustique et revendicative
de Cam &
léon, riffs lancinants de
Seb, basse qui tabasse de
Martial et frappe lourde de Razemotte : un univers
hostile, froid, franc entre provocation et dérision.
19h00
au restaurant Chez Mère
Grand à Éteignières : Bal à Jojo.
Jojo et son orgue de Barbarie : c’est
de la bonne humeur sur roulettes. Des
chansons du répertoire musette et de la
chanson française, à partager ensemble
et à reprendre en choeur dans une
ambiance conviviale.
20h30
à La-Neuville-aux-
Joûtes : Romain Frezzato.
C’est sous son propre nom que le compositeur
ardennais Romain Frezzato a décidé de regrouper
six instrumentistes d’origines diverses à l’occasion
d’un premier
album studio. Autant
d’instruments qui
colorent une poésie
du nébuleux et de
l’affect.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire