Follow by Email

lundi 29 octobre 2012

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU NORD-OUEST DES ARDENNES : UNE REFORME QUI AVANCE

Dans le cadre du Schéma Départemental de Coopération Intercommunale (SDCI), les communautés de communes de la Thiérache Ardennaise et de la Région de Signy le Petit ainsi que les communes de Chilly, Etalle, Marlemont, Maubert Fontaine et Regniowez seront amenées à fusionner au 1er janvier 2014. Cet agrandissement permettra la création d’un nouvel Etablissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI) d’un peu plus de 10 000 habitants.
Pour préparer cette réforme importante, les représentants de ces territoires, à l’exception de la commune de Marlemont, commencent d’ores et déjà à travailler ensemble. Ainsi, ils se sont réunis le mardi 16 octobre dernier, sous l’invitation des présidents Patrick Demorgny et Miguel Leroy, pour définir les premiers éléments nécessaires pour que le Préfet des Ardennes puisse prendre l’arrêté de périmètre qui définira officiellement les contours de cette nouvelle « comcom ».
C’est donc à une très large majorité que le nom « Ardennes Thiérache » a été proposé. Il a l’avantage de situer de façon précise le territoire et d’être court.
A l’unanimité les élus ont décidé d’en fixer le siège dans l’ancien collège de Maubert Fontaine. Ce lieu a été retenu pour sa position géographique, la qualité de ses accès et la disponibilité immédiate du bâtiment sans frais importants de construction ou de rénovation. Des guichets décentralisés seront cependant mis en place pour que les services rendus par Ardennes Thiérache puissent l’être au plus près des 37 communes membres.
Enfin, il a été décidé de ne pas modifier le tableau proposé par la loi pour définir le nombre de délégués. Ils seront au nombre de 56, avec au moins un délégué par commune et un maximum de 7 délégués pour Signy le Petit. Ces élus seront désignés lors des scrutins municipaux de mars 2014.
Un travail important de définition des compétences et de l’intérêt communautaire est déjà en cours. Un cabinet sera recruté dans les prochaines semaines pour mener l’étude juridique et fiscale nécessaire à cette opération. Quatre commissions (Voirie, Scolaire-Enfance-Culture, Economie-Tourisme et Finances) ont été définies pour comparer les compétences actuelles, les moyens mis en œuvre pour les exercer et leurs différentes évolutions possibles. Elles se sont déjà réunies et continueront de travailler tout au long de l’année 2013. De même, les deux communautés de communes ont décidé de mutualiser dès le 1er janvier prochain une partie du personnel administratif pour favoriser l’habitude du travail en commun, analyser les meilleures pratiques et permettre une transition la plus simple possible.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire